SEVIO

SEVIO

Auteur Compositeur

Tous vos édens.

Quand les bombes tombent que les tombes fleurissent
Quand la honte s’accroche aux fusils des milices
Que les sangs mêlés de haine toujours jaillissent
Alors l’homme et la mort sont toujours complices

On souffle les bougies d’une guerre terminée
Que nos rêves s’enfument dans l’air pollué
D’une centrale annonçant le big-bang premier
L’homme et la mort sont faits pour s’aimer

Refrain
Où sont tous vos jardins et tous vos édens ?
Vos terres promises me semblent bien lointaines
Et où se trouve la bonté de tous vos dieux ?
Et que deviennent tous vos lendemains radieux…..

A tous ces fils, ces sœurs et toutes ces femmes
Qui connaissent l’exil, la peur, cent fois l’infâme
Et qui entassent leur misère sur de vieux rafiots
Avec des voiles pour linceul, la mer pour tombeau

Refrain
Quand le glaive décapite à tour de bras
Pour un lopin de terre, un dieu, pour un roi
L’homme la mort dansent de folles ’ farandoles
A l’infini sur d’immondes nécropoles