SEVIO

SEVIO

Auteur Compositeur

Amélie

Amélie a la beauté et la grâce dociles
Amélie a la gaité et le bonheur faciles
Elle porte son sourire d’ivoire comme une bannière
C’est la couleur de ces ancêtres, la mémoire de sa terre
C’est une princesse vaudou sans royaume
Qui tourne, tourbillonne dans les effluves de rhum
Quand Amélie la folie en tête entre dans la danse
C’est un corps à corps, un cri, un cœur en trance

Amélie n’attend plus rien de nous
Mais le temps d’une danse elle oublie tout
Ses amants sont sans dessus dessous à ses genoux
Attention Amélie a le mélo qui peut vous rendre fou

Quand son corps d’ébène s’épanche et se déhanche jusqu’aux petit jours
Quand ses yeux de Jade nous ensorcellent tour à tour
C’est une armée de tambours qui sont ses esclaves soumis
Amélie les caresse, les dresse toutes les nuits
C’est une déesse de feu, une flamme incandescente
Ses perles de sueurs dessinent des ombres insolentes
Quand Amélie la folie en tête entre dans la danse
C’est un corps à corps, un cri, un cœur en trance

Amélie n’attend plus rien de nous
Mais le temps d’une danse elle oublie tout
Ses amants sont sans dessus dessous à ses genoux
Attention Amélie a le mélo qui peut vous rendre fou

Amélie lascive s’élance et se balance
C’est le sel amer de la misère quand elle danse
Si vous avez l’illusion illusoire de la vouloir
Amélie s’évanouit dans les volutes de son cigare
Désinvolte comme une ultime vengeance
Ses mains vous frôlent comme une dernière chance
Quand Amélie la folie en tête entre dans la danse
C’est un corps à corps, un cri, un cœur en trance

Rosa roja de azucar, sigue sigue bailando
Rosa roja de azucar, sigue sigue bailando
Baila chispa viva de tu alma
Baila chispa viva de tu tierra
Mariposa que despega, sigu sigue bailando
Cava cava tu surco, sigue sigue bailando